• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un sport dangereux

Un sport dangereux - Suzanne Labelle

J’ai toujours été pour les sports. Avant, quand j’étais plus jeune, je participais souvent aux marathons, et avec mon mari, nous avons participé à 2 décathlons, et je faisais la partie cyclisme. Maintenant, le temps manque, et notre corps est devenu si raide, que j’ai l’impression que je vais tordre de dos, à chaque fois que je fais un peu plus d’efforts que d’habitude. Ma mère ne cesse de me dire que je devrais recommencer à faire du sport avant que mon corps s’habitue à cette vie de sédentarité, mais honnêtement, je ne trouve pas l’idée de faire du vélo à domicile très alléchant. Le seul véritable sport que je fais actuellement, c’est la marche à pied, et même cela, je ne le fais pas si souvent. Seulement les fois où je vais chez des amis qui habitent non loin de la maison, mais ce n’est qu’un trajet de 3 Km, et même si j’en fais l’aller-retour au minimum, une fois tous les week-ends, cela ne compte pas vraiment. Et je ne fais qu’engraisser de plus en plus, chaque jour. J’ai l’impression que je vais bientôt exploser. Je suis partie de 56 Kg à 73 Kg. Mes amies, que je n’ai pas eu le temps de trop voir ces temps-ci, me font toujours la remarque que j’engraisse de jour en jour. Mais bon, peut-être que je vais commencer par remercier notre jardinier et notre cuisinière. Comme cela, je m’efforcerais d’effectuer moi-même les tâches ménagères. Je serai ainsi obligé de courir après le temps et après un certain temps, le fait de faire le va-et-vient partout dans la cour et dans la maison, va finir par me faire perdre du poids, et me faire retrouver mon corps d’avant. Enfin, c’est ce que je souhaite. Je ne rentre plus dans mes jeans depuis la naissance de notre second enfant, et dans mes moments de nostalgie, il m’arrive d’espérer qu’un jour, je puisse remettre mon jeans, demi jambe, bleu, c’est celui que j’ai le plus préféré et qui me fait revivre tant de beaux souvenirs. Enfin, tout ça pour dire que je suis une ancienne adepte du sport qui n’en fait plus du tout, mais je préfère encore que mes enfants ne fassent pas de sport, plutôt que leur permettre de faire du parcours. C’est tellement dangereux et pourtant, c’est l’unique sport qui semble intéresser mon plus vieux. Après tout ce que les enfants voient aujourd’hui dans les publicité Internet, ils en ont de ces idées dans la tête.

 

The author:

author

Je suis une passionnée des arts. J'adore me retrouver devant une œuvre pour tenter de ressentir ce que l'artiste a voulu nous faire savoir. C'est sans doute dans cette même ligne de pensée que j'aime me retrouver ici, le soir, à vous raconter mes états d'âme, mes humeurs, même rêves. J'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire, que j'en ai à vous écrire...