• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les hommes sont parfois idiots !

Les hommes sont parfois idiots ! - Suzanne Labelle

J'ai une amie que j'apprécie beaucoup, mais en ce moment, elle traverse des difficultés importantes. Elle est divorcée depuis quatre ans, pas d'enfants, et de surcroît, c'est une très femme de la quarantaine ; mais elle ne parvient pas à reformer un couple durable. Cela fait quatre ans qu'elle est célibataire, et elle enchaîne les relations ratées et décevantes.

Hier encore, j'étais avec elle, et je l'écoutais me raconter sa nouvelle déception sentimentale, sous l'abri soleil. Encore un de ces après-midis, où on parle pendant des heures de nos histoires de bonnes femmes. En l’occurrence, mon amie ne sait plus trop où elle en est. Elle avait rencontré un jeune homme charmant, chez des amis commun ; et il était question qu'ils s’installent. Le début de relation était idyllique, aucune ombre au tableau. Mais cet après-midi, elle vient m'annoncer le cœur lourd que son amoureux l'a quittée. Il n'a même pas donné d'explications. Il s'est contenté d'un silence inexplicable. Mon amie du coup se pose un tas de questions. Cela doit faire 3 fois et à chaque fois, ses ruptures se déroulent de manière identique. Une belle relation qui finit par s'étioler au fil des semaines. J'avoue ne pas comprendre moi non plus ce qui ne va pas. Je pencherai de mon côté pour l'inconstance de ces messieurs. Je pense que les hommes ne savent pas ce qu’ils veulent. Alors ils se lancent dans des relations, mais ils se lassent très vite ; et ce sont ces dames qui en paient les conséquences. Nous avons continué notre discussion sur le même thème, mais cette fois en bâtissant tout  une série d’hypothèses sur le comportement de son copain. Peut-être a-t-il eu peur de l'engament ? Peut-être a-t-il rencontré quelqu'un ? Peut-être encore, n’était-il tout simplement pas prêt ?

Peut-être … Mais je ne pouvais m'empêcher de pester contre ces messieurs qui laissent certaines femmes, dont mon amie, dans un désarroi immense, et l’incompréhension la plus totale.

Nous en étions las du constat, quand je lui ai proposé de boire une bonne tasse de thé vert à la menthe, accompagnée de gâteaux tunisiens, que j'avais ramené tout frais du marché. Ensuite, pour éliminer toutes ces sucreries, nous avons fait une belle balade dans les vignes, admirant les couleurs automnales. Cette petite promenade, et la collation précédente, lui avaient remonté le moral. Elle était toute souriante, toute détendue. Elle est ensuite repartie chez elle, avec dans son regard, je l'ai bien vu, la ferme résolution de prendre sa vie en main !

 

The author:

author

Je suis une passionnée des arts. J'adore me retrouver devant une œuvre pour tenter de ressentir ce que l'artiste a voulu nous faire savoir. C'est sans doute dans cette même ligne de pensée que j'aime me retrouver ici, le soir, à vous raconter mes états d'âme, mes humeurs, même rêves. J'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire, que j'en ai à vous écrire...