• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La vie au bord de la mer

La vie au bord de la mer - Suzanne Labelle

J’imagine que tout le monde rêve d’avoir une maison au bord de la mer. Quand j’étais petite, avec ma mère et ma petite sœur, on vivait dans une maison sur la plage. Au fait, c’était une maison d’hôtes dont ma mère était le responsable et compte tenu de sa fonction, elle avait droit à un logement au sein même de son lieu de travail. Effectivement, nous n’étions pas là-bas pour des vacances, mais pour le travail. Tous les matins, chacun se mettait à son rythme : ma mère à l’accueil des clients et nous, au collège, alors que notre école se trouvait en ville. Sincèrement, on avait des difficultés pour se déplacer étant donné qu’on habitait en périphérie, loin de la ville. Pour ce, on devait marcher à pied durant un peu moins d’une heure avant d’atteindre l’autobus scolaire sur la route principale. On faisait quotidiennement un aller-retour sur ce parcours. Bref, c’était fatigant, mais on n’avait pas le choix. Quant à ma mère, son travail consistait à recevoir des touristes en cuisinant pour eux, en s’occupant de leur hébergement, et en faisant attention à tous les petits détails pour rendre leur séjour agréable. Lorsqu’un client venait d’arriver, on lui faisait visiter les lieux. Les chambres sont équipées de salle de bain individuelle et de climatiseur pour rafraîchir la pièce quand il fait chaud. Un jour, on avait eu la visite d’une famille très bizarre, dont la mère était, selon maman, une femme qui se faisait refaire le corps par médecine esthétique et qu’elle était devenue un peu bossue sur des parties de son visage. Cependant, c’est une bonne cliente qui revient chaque année. Bref, comme ma mère n’avait personne pour l’aider dans la gestion de l’endroit, elle nous demandait souvent des coups de main dans certains travaux le soir, dès qu’on a fini de réviser nos cours. Ce fut le temps où j’ai appris à faire la vaisselle. C’est peut-être une tache très banale, mais pour le faire correctement et gagner du temps, il y avait une technique à suivre comme utiliser de l’eau chaude ou de verser le savon liquide dans l’eau non pas sur l’éponge. Pendant qu’on habitait là-bas, nous avions eu la chance de nous baigner quand on le voulait, d’apprécier les merveilles de la pleine lune en passant une nuit entière sur la plage, d’admirer la marée haute et la marée basse. Maintenant que j’habite en ville avec ma propre petite famille, ces petits moments me manquent énormément, mais ça m’a aussi inspiré d’acheter une maison sur la plage que j’utiliserais comme résidence secondaire plus tard.

 

The author:

author

Je suis une passionnée des arts. J'adore me retrouver devant une œuvre pour tenter de ressentir ce que l'artiste a voulu nous faire savoir. C'est sans doute dans cette même ligne de pensée que j'aime me retrouver ici, le soir, à vous raconter mes états d'âme, mes humeurs, même rêves. J'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire, que j'en ai à vous écrire...